Par Brian GratwickeRed Junglefowl hen – Gallus gallus – WILD CHICKEN!!, CC BY 2.0, Lien

La poule sauvage ancestrale ne pondait qu’une couvée par an.

Notre poule domestique hérite du génome de plusieurs poules sauvage dont une grande partie du Coq doré d’asie. Cette espèce pond une seule couvée tous les ans de 6 à 8 oeufs de 40g, contre plus de 300 oeufs de 60g actuellement.

Même si sa domestication commence en -6000 avant JC, une mutation serait arrivée au XIIème siècle aurait changé notre rapport avec cet animal. Cette mutation induite par l’humain, consciemment ou non, a augmenté le taux de ponte, l’a répartit sur une durée plus longue de l’année et a rendu les animaux plus sociable entre eux.

C’est le début de l’histoire de la “poule usine a œuf”.

En 1950 les poules sélectionnées les plus productives pondent alors 150 œufs par an. On a encore doublé cette caractéristique en 70 ans.

La mue de la poule, moment ou la poule ne pond plus en temps normal a pratiquement été supprimée par cette sélection

Leur instinct de couvée a aussi été bien réduit car elle réduit aussi la ponte.

La taille de l’œuf en lui-même a été aussi augmenté. “Au cours du xxe siècle, la masse de l’œuf de poule est passée à 60 voire 70 g alors qu’elle était de 50 g aux siècles précédents

Cette évolution est racontée avec bien plus de détails ici : l’histoire de la domestication de la poule

Impact de l’augmentation de la ponte.

Infections de l’appareil reproducteur, cause première de mortalité chez les poules pondeuses.

Espérance de vie limité à 5 ans pour les poules les plus sélectionnées, 10 à 12 ans pour les poules les plus rustiques voir 18 ans dans les cas les plus extrêmes, contre jusqu’à 30 ans pour le coq doré sauvage en captivité.

Besoin en calcium démentiels : 3.5% de son alimentation doit étre du calcium. Un œuf correspond a une perte de 2.3g, l’humain n’as besoin que de 0.04% de la masse de son alimentation en calcium. Même le poulet élevé pour sa chair, qui lui aussi a des besoins énormes pour grandir vite a besoin de 3 fois moins de calcium (1%). On supplémente donc les poules pondeuses en calcium même dans les normes les plus élevés comme Bio ou Label Rouge

Cet sélection étant moindre sur les races les plus rustiques, l’impact sur leur santé l’est surement aussi, mais il est difficile d’imagine que multiplier la ponte par 37 (300 oeufs par an au lieu de 8) serait délétère mais n’aurait aucun effet en la multipliant seulement par 17 (150 oeufs par an au lieu de 8). Et cela, même en prenant en compte qu’on lui fourni plus de nutriments et que la poule moderne est plus grosse.

Comment alors qu’on a pris les rênes de l’évolution de la poule, qui autrefois avait pour but sa meilleure reproduction et sa survie et qui maintenant n’est que de nous produire le plus d’œuf possible pendant sa vie, peut ne pas avoir d’impact sur sa santé et son bien être ?

La domestication, c’est l’accaparement des intérêts évolutifs par une autre espèce au bénéfice de celle-ci. Une sorte de parasitisme mais à l’échelle d’une espèce.

Prix d’un œuf d’un élevage éthique

Prenons l’œuf le plus éthique du marché :

L’œuf bio poule house promet de garder en vie la poule même lorsqu’elle ne pond plus. Ils investissent aussi actuellement dans le sexage des œufs pour éviter la naissances des mâle (seulement 1/3 de leur exploitations équipées pour l’instant). Ils interdisent aussi l’épointage c’est a dire la coupe d’un tiers du bec..

Il coute 1€ l’oeuf.

Il est produit selon le cahier des charges de l’agriculture biologique qui autorise :

C’est totalement subjectif mais il me semble que pour arriver a un élevage vraiment éthique il faudrait éviter cela et donc :

Diviser par 10 la ponte pour n’arriver qu’à une multiplication par 3 de la fréquence de cette dernière par rapport à l’espèce sauvage.

Donner 20m² au lieux des 4m²(voir moins car rotation autorisé) Donc multiplier par 5 l’espace nécessaire en interieur et exterieur.

Leur proposer un extérieur durant toute leur vie donc multiplier par 3 leur accès à un parc.

Calcul de l’impact de ces mesures.

Diviser par 10 la ponte revient directement à augmenter d’un même facteur le prix de l’œuf, à ceci prêt qu’on nourri surement moins la poule. Multiplions donc seulement par 5 le prix.

Prix de l’œuf : 5€

Augmenter leur espace intérieur, extérieur et la durée d’accès à cet espace. C’est aussi difficile à estimer. Dans le doute sous estimons le prix de l’espace et appliquons un facteur 2 (Si vous avez des infos plus précises, n’hésitez pas à les laisser en commentaire).

Prix de l’œuf éthique 10€

Impact sur notre consommation d’œuf

Prix d’un oeuf poule house : 1€

Prix d’un “œuf élevé en plein air” ( 42% des ventes en 2018) : 0.21€

Si tous les français achetaient des œufs Poule House, il devraient baisser leur consommation de 230 œufs par an actuellement à 46 œufs par ans. Soit moins d’un œuf par semaine en comptant les œufs utilisé pour toutes les préparations comme les gâteaux.

Prix de l’œuf éthique : 10€

Prix d’un “œuf élevé en plein air” ( 42% des ventes en 2018) : 0.21€

L’œuf éthique est donc 47 fois plus cher

Il est donc pas impensable que pour consommer des œufs éthiques, chaque français doivent consommer 47 fois moins d’œufs

Soit passer de 230 œufs par an à 5.

Soit une omelette pour noël pour un coût de 50€

Je reste toutefois ouvert à la modification des chiffres cruciaux comme l’impact en prix final d’une baisse de productivité d’un facteur 10 et de l’augmentation de 5 fois l’espace intérieur et extérieur et de 3 fois sa durée d’accès sous réserve d’une sources et d’un résonnement valable.